PassionSBAsia

LOGIN/LOGOUT SUBSCRIBE READ-ME VIP | STAFF

Lust For Love Of A Chinese Courtesan (1984)

Lust for love of a chinese courtisan poster 8964f792d36b519b2cbdde5e15ce11e8Aka LA VENGEANCE D'UNE COURTISANE    (1984)

Réalisateur :
Chu Yuan

Chorégraphe :
Yuen BunYuen Wah

 

Autres titres :Lust For Love Of A Chinese Courtesan (Titre HK)
???? (Titre HK)
Ai nu xin zhuan (Titre HK)
Lust From Love Of A Chinese Courtesan (Titre HK)
Oi Liu San Chuen (Titre HK)

Pays :Hong Kong

Studio :Shaw Brothers

Genre :Drame / Erotique

Durée :88 min.

Avec Candice Yu On On
Nancy Hu Kuan Chen
John Chang Kuo Chu
Alex Man Chi Leung
Walter Tso Tat Wah
Lee Hoi San
Chu Tiet Wo
Yuen Wah
Chan Shen
Yuen Bun

Résumé La Cour impériale envoie un agent pour enquêter sur un magistrat mêlé dans une affaire de corruption. Ce vieil homme fortuné, un grand client de la maison de passes “Merryland” paie doublement les services de la maquerelle Lady Chun (Candice Yu) pour commanditer l'assassinat de l'enquêteur. La propriétaire des lieux appelle son bras droit Xiao Ye (Chang Kuo-chu), tueur à gages pour honorer chaque contrat de ses clients. Avant chaque mission, elle le motive en s'offrant à lui. Elle charge également la bande des 4 brigands, Ju San et ses frères de kidnapper pour elle, les jeunes femmes vierges qu'elle forme en “ courtisanes ”. Parmi les nouvelles prisonnières, Ai Nu (Nancy Hu) refuse de se soumettre à la prostitution. Lady Chun dresse la rebelle en la vendant aux 4 notaires qui la violent à tour de rôle. Ai Nu, souillée fugue et erre en pleine nuit dans la ville où elle manque de se faire abuser par un inconnu. Lady Chun et sa bande interviennent et ramènent la victime au bordel. Ai Nu comprend que la vie n'est guère mieux à l'extérieur et se résigne à obéir à la maquerelle jusqu'à dans l'intimité d'une relation lesbienne…

Note Douze ans après le succès phénoménal en 1972 de Confessions intimes d'une courtisane chinoise avec Lily Ho dans le rôle titre de Ai Nu, Chu Yuan réalise lui-même ce remake en 1984. Il explique qu'il n'aime pas tourner deux fois le même film, ainsi il modifie un peu l'esprit de l'œuvre, nuance et inverse les rôles existants.

 

 ( Lien vers la video )

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire