PassionSBAsia

THE LADY PROFESSIONAL (1971)

THE LADY PROFESSIONAL    (1971)Lady pro

Réalisateur :
Kuei Chih HungMatsuo Akinori

Chorégraphe :
Shikamura Yasuyoshi

 

Autres titres :??? (Titre HK)
Lui Saai Sau (Titre HK)
Nu:3 Sha1 Shou3 (Titre HK)

Pays :Hong Kong

Studio :Shaw Brothers

Genre :Action

Durée :86 min.

Avec Lily Ho Li Li
Cheung Pooi Saan
Cheng Miu
Wong Chung Shun
Chan Shen
Lee Sau Kei
Bolo Yeung Tze
Gai Yuen
Shikamura Yasuyoshi
Cheung Ging Boh

Résumé  À Hong Kong, les membres d'une triade, extorquent régulièrement de l'argent à Mr Ge, tenancier d'un salon de billard et suite à un différend, le tuent et incendient sa maison. Ge Tianli (Lily Ho) découvre la scène tragique et sauve in extremis sa mère (malade) des flammes. Décidée à venger son père, elle assassine le meurtrier dans un parc d'attraction, à l'aide d'aiguilles empoisonnées qu'elle dissimule dans sa boîte à maquillage. Inexpérimentée, elle panique après son premier acte criminel, et perd dans sa folle course, sa “boîte à outils” récupérée par Xiaojiang (Cheung Pooi Saan), un truand et témoin occulaire. Pendant deux ans, il lui fait du chantage et extorque de l'argent tous les mois à Ge Tianli devenue propriétaire d'un bar (une couverture). Craignant pour la vie de sa mère, elle exécute les “contrats” que son maître-chanteur lui impose, autrement il menace de la dénoncer à la police…

Info Ce film d'exploitation (sans prétention) The Lady Professional est réalisé par le cinéaste japonais, Matsuo Akinori, rebaptisé en nom chinois Mai Chi-ho à l'occasion de son contrat chez les Shaw Brothers.

Mai Chi-ho filme l'ensemble du long métrage (de manière inégale) avec une variété de plans plus ou moins déjantés. La séquence pré-générique tournée en caméra subjective livre le regard de Ge Tianli sur sa cible dans le train. Après un gros plan d'arrêt sur le visage de Lily Ho, les balles criblent l'écran où apparaît le titre The Lady professionnal qui annonce le générique pendant la course-poursuite filmée caméra sur épaule (plans dans tous les sens). Les poursuites en bagnoles en accéléré (un peu trop) marquent le léger abus du cinéaste dans son expérimentation.

 ( Lien vers la video )

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire