PassionSBAsia

LOGIN/LOGOUT SUBSCRIBE READ-ME VIP | STAFF

Le colosse de hong kong61b26222d8f30

Réalisateur :
Ho Meng Hua

Chorégraphe :
Yuen Cheung Yan

 

Autres titres :The Mighty Peking Man (Titre HK)
??? (Titre HK)
Sing Sing Wong (Titre HK)
Xing1 Xing1 Wang2 (Titre HK)
Goliathon (Titre Int.)
Colossus Of The Congo

Pays :Hong Kong

Studio :Shaw Brothers

Genre :Action / Aventure / Fantastique

Durée :86 min.

Avec Evelyn Kraft
Danny Lee Sau Yin
Norman Chu Siu Keung
Lam Wai Tiu
Ku Feng
Corey Yuen Kwai
Ng Hong Sang
Chen Ping
Gam Gwan
Siu Yiu

Alors qu’un singe géant écrase des villageois, Lu Tien décide de capturer la créature à des fins commerciales. Pour y parvenir, il convainc l’aventurier Johnny Feng (Danny Lee) de diriger l’expédition à travers la jungle indienne. Néanmoins les routes de Lu Tien et de Johnny se séparent après la perte de tous les porteurs. Coup de foudre lorsque ce dernier rencontre une dénommée Samantha, belle blonde vivant à l’état quasi-naturel qui a un charmant animal de compagnie qui n’est nul autre que la créature qui avait traumatisé le village. Samantha accepte que Johnny ramène l’animal à Hong-kong pour l’exposer dans des foires. Mais tout bascule quand Lu essaye de violer Samantha…

Info Il manquait au cinéma de l’ex-colonie son film de monstre « officiel » ayant marqué les esprits. C’est chose faite après que Ho Meng Hua ait réalisé en 1977 Le Colosse de Hong Kong, remake évident de King Kong également influencé par son équivalent japonais Godzilla. Ce dernier installe d’ailleurs les japonais sur le trône des maîtres du film de monstres (ou kaiju eiga) à un tel point que la Shaw Brothers fera appel à une équipe nippone dont Teisho Arikawa, grand monsieur des effets spéciaux de l’époque (nous ayant malheureusement quitté en septembre 2005), pour réaliser ceux du film de Ho. Le projet ne manque donc pas d’ambition et s’annonce pour le moins haut en couleurs puisqu’à des décors exotiques et des situations qui relèvent du quasiment jamais vu à HK, il faudra ajouter la présence d’un duo d’acteurs charismatique composé de Danny Lee et d’une Evelyn Kraft qui n’a froid ni aux yeux, ni ailleurs.

 

 ( Lien vers la video )

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Taopp84
    • 1. Taopp84 Le 09/01/2022
    Bon je dois l'avouer, je n'avais jamais encore vu ce film pourtant édité chez nous par CTV à l'époque des sorties en masse de Shaw Brothers en vostfr...
    C'est donc chose faite et voici ce que j'en ai pensé :
    Concernant l'histoire elle s'inspire directement de King Kong ça on le sait tous, aucune surprise.
    Concernant les effets spéciaux, c'est surtout ce point qui m'a fait tant attendre avec de le voir car je savais d'avance que ça serait pas terrible, et c'est clairement le cas. C'est d'ailleurs tellement flagrant que c'est en partie ce qui donne à ce film son côté "nanar". Soit on voit très bien que les acteurs évoluent devant un écran qui projette l'image de Utam (le nom du grand singe), ou autre (une ruée d'éléphants), ou alors on voit très bien que l'humain déguisé en gorille écrase de jolies maquettes. Mention spéciale aussi aux haborigènes indous qui sont en fait des figurant chinois que le maquilleur a à peine pris la peine de grimer...

    Bon et le reste...eh bien en partie une bonne surprise pour ma part. Si l'on met de côté ces FX bien cheap, j'ai bien apprécié toute la première moitié du film. Lorsque Johnny se retrouve abandonné da
  • Taopp84
    • 2. Taopp84 Le 09/01/2022
    ...dans la jungle, et découvre la belle et sexy Samantha !!
    Une romance naît entres eux, dans des décors exotiques, on voit aussi Evelyne (très peu vêtu) jouer avec son guépard apprivoisé, et bien entendu le lien de complicité avec Utam le gorille géant.
    Dans la 2ème partie, l'action se déroule à Hong-Kong, et bien que la suite soit prévisible, j'avais espoir d'une fin meilleure.
    SPOILER : mais non, Ho Meng Hua n'a pas changé la fin du célèbre modèle original, et l'empire même puisque la belle indigène ne s'en sort pas mieux.
    Je reproche un peu cette cruauté gratuite, avec le plan insistant sur la tempe du "monstre" qui saigne, et ce colonel sans pitié qui se fait un plaisir fou en regardant le signe se faire cribler de balles. Pas de morale ou de message positif au final, et ça c'est dommage et gâche un peu le spectacle plaisant de la première partie.
    Quoiqu'il en soit, c'est un film à voir au moins une fois, et je ne regrette pas d'avoir enfin franchi le pas :)
  • Bocap
    • 3. Bocap Le 10/01/2022
    Très bonne analyse du film je possède ce dvd et j'avoue ne pas avoir réussi a le regarder en entier trop "kitch" a mon gout... les maquettes en cartons mâchés, les scènes doublées voir triplées dans les actions du village détruit du début du film ne m'ont malheureusement jamais convaincu de le re visionner en entier.

Ajouter un commentaire