PassionSBAsia

TWELVE DEADLY COINS (1969)

TWELVE DEADLY COINS    (1969)Twelve deadly coins

Réalisateur :
Chui Chang Wang

Chorégraphe :
Tong GaaiLau Kar Leung

 

Autres titres :????? (Titre HK)
12 Deadly Coins (Titre HK)
Shi Er Jin Qian Biao (Titre HK)

Pays :Hong Kong

Studio :Shaw Brothers

Genre :Wu xia pian

Durée :84 min.

Avec Lo Lieh
Cheng Li
Fang Mien
Tien Feng
Chiu Hung
Lau Kar Leung
Wu Ma
Jeng Man Jing
Ho Ming Chung
Tong Gaai

Résumé Chiao Mao (Lo Lieh) est un des piliers de la société de convoyage dirigée par Yu Chien Ping (Tien Feng), maître en arts martiaux retiré du Jiang Hu. De retour de mission, le propre fils du patron, Yu Hua (Ho Ming Chung), lui est préféré pour accompagner le transport de la solde de l’armée gouvernementale. Peu confiant dans les capacités du jeune héritier à repousser un éventuel agresseur, Chiao Mao décide de se joindre en cachette à l’expédition. Chemin faisant, le convoi est attaqué par une bande de voleurs qui décime la quasi-totalité des gardiens. Les trois survivants, Yu Hua, Liu Jing (Jeng Man Jing) et Shen Ming Yi (Chiu Hung), pensent que Chiao Mao a organisé l’embuscade et s’en retournent colporter la nouvelle. Injustement accusé, le bouillant artiste martial va tenter de récupérer le butin et prouver son innocence…

Info Entré à la Shaw Brothers en 1964 en tant que directeur de la photographie et scénariste, Chui Chang Wang a rapidement gravi les échelons pour devenir assistant-réalisateur sur des films de Ho Meng Hua (Warlord And The Actress) et sur le premier Wu Xia Pian de l’histoire du studio, Tiger Boy de Chang Cheh. Sous le patronage de l’ogre de Hong-Kong (qui occupe le poste de superviseur), il débute dans la mise en scène dès 1965 et provoque une petite révolution avec Temple Of The Red Lotus. Œuvre séminale par excellence, Chui Chang Wang se voit accorder pour l’occasion un budget conséquent, des stars, de la pellicule couleur… le film de sabre est enfin sorti du ghetto du cinéma de genre mineur. Il enchaîne alors les tournages (de une à deux productions par an) et livre, en 1969, Twelve Deadly Coins, une œuvre qui n’a pas à rougir de la belle carrière de son réalisateur à la Shaw Brothers. (Chui Chang Wang suivra deux ans plus tard un certain Jimmy Wang Yu à la Golden Harvest et mettra en scène, pour lui, deux opus de la série des « One-Armed Swordsman »…)

 

 ( Lien vers la video )

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire